WordPress.org

Codex

User:AmO/fr:Changer les Permissions des Fichiers

Page d'accueil du Codex en français - Télécharger WordPress en français
Les utilisateurs francophones se retrouvent sur le site WordPress-Francophone, notamment sur son forum d'entraide.

Traduction en cours par AmO, Terminée par nah0y :

Sur les systèmes de fichiers des ordinateurs, les différents fichiers et repertoires disposent de permissions qui permettent de limiter la lecture, l'écriture et l'exécution. Ce point est important car WordPress peut avoir besoin d'écrire des fichiers dans le dossier wp-content pour activer certaines fonctions.

Vous trouverez ici un schéma de permission possible.

Tous les fichiers devraient avoir comme propriétaire votre compte utilisateur FTP, et doivent être modifiables par ce dernier. N'importe quel fichier devant etre en écriture pour WordPress, devrait avoir comme groupe de permission le compte utilisateur utilisé par le serveur Web

  • / - Le repertoire racine de Wordpress : Tous les fichiers doivent etre en écriture pour le groupe propriétaire.
    • SAUF .htaccess si vous voulez que WordPress puisse généré les règles Permaliens pour vous
  • /wp-admin/ - La console d'administration WordPress: Tous les fichiers doivent etre en écriture pour le groupe propriétaire.
  • /wp-includes/ - La majorité des fonctions techniques de WordPress: Tous les fichiers doivent etre en écriture pour le groupe propriétaire.
  • /wp-images/ - Les images utilisés par WordPress: Tous les fichiers doivent etre en écriture pour le groupe propriétaire.
  • /wp-content/ - Le contenu supplémentaire de l'utilisateur.
    • /wp-content/themes/ - Les thèmes. Si vous souhaiter utiliser l'éditeur de thème intégré, tous les fichiers doivent etre en écriture pour le groupe Public. Si vous ne souhaitez pas utiliser l'éditeur de thème intégré, tous les fichiers doivent etre en écriture pour le groupe propriétaire.
    • /wp-content/plugins/ - Les plugins: Tous les fichiers doivent etre en écriture pour le groupe propriétaire.
    • Les autres repertoires contenus dans /wp-content/ doivent être documentés par les auteurs des plugins ou/et thèmes ajoutés, leurs permissions pouvant variées...
    • Le plugin "WordPress Database Backup" a besoin que le dossier /wp-content/ soit accessible en écriture. Dans la plupart des cas, le permissions requises doivent etre assigné à 755 ou plus (777 sur la plupart des serveurs).

Utilisation un client FTP

Le client FTP vous permet de configurer les permissions des fichiers et dossiers sur votre serveur. Cette fonction est souvent appelée Propriété/CHMOD ou Attributs de fichiers dans le menu du programme.

Dans WordPress install, 2 fichiers que vous souhaiter problabement modifier sont le fichier index.php et la feuille de style style.css - La manipulation est la même pour n'importe quel fichier. Dans l'aperçu ci-dessous, regarder la dernière colonne - celle-çi montre les permissions. Cela peut vous paraitre un peu brouillon, mais pour le moment noter juste la séquence des lettres.

Permissions initiales

Bouton droit sur 'index.php' et cliquer sur 'Propriété/CHMOD'
Une fenêtre apparait.

Changement de la permission du fichier

Ne faites pas attention aux cases cochés. Effacer juste la 'valeur numérique' et taper celle dont vous avez besoin - dans ce cas c'est 666. Ensuite cliquer sur OK.

La permission a été changé

Vous pouvez voir que les permissions du fichiers ont été changé.

Activer les fichiers cachés

Par défaut, la plus part des Clients FTP, dont FileZilla, gardent des fichiers cachés (ces fichiers commencent par un point (.)), afin d'éviter qu'ils ne soient affichés. Mais, à un moment donnée, vous pourriez avoir besoin de voir ces fichiers cachés afin de pouvoir changer les permissions sur ces fichiers. Par exemple, vous aurez peut-être besoin de rendre votre fichier .htaccess (le fichier qui contrôle les permalinks) libre en écriture.

Afin d'afficher les fichiers cachés dans FileZilla, vous devez sélectionnez 'Vue' depuis le menu du haut, puis sélectionner 'Afficher les fichiers cachés', lors de l'utilisation de FileZilla 3.0, vous devait aller dans "Serveur" puis "Forcer l'affichage des fichiers cachés". L'écran d'affichage des fichiers s'actualisera et tous les fichiers précédemment cachés devrais devenir visible.

Pour configurer FileZilla pour qu'il affiche toujours les fichiers cachés - Allez dans "Edition", "Configuration", "Liste des fichiers à distance", "Vérifier que les fichiers cachés sont toujours affichés".

Utilisation de la ligne de commande

Si vous avez une accès shell/SSH associé à votre compte d'hébergement, vous pouvez utiliser chmod pour changer la permission de vos fichiers. Avant d'utiliser chmod, il est recommandé de lire quelques tutoriels comme celui-ci ou encore le manuel pour être sur que vous avez mieux compris ce que vous pouvez faire avec.

Vous pouvez rendre tous vos fichiers contenu dans le dossier wp-content en deux étapes :

  1. Allez dans le répertoire principal de WordPress, avec une commande telle que cd wordpress/
  2. Entrez chmod -R 777 wp-content

Qu'est ce que cela signifie ? chmod est une commande unix, cela veut dire "change mode" (Changement de mode) sur un fichier. Le tag -R signifie qu'on applique les changements à tous les fichiers et répertoires à l'intérieur de wp-content. 777 est le mode que l'on change au répertoire, cela signifie que le réperctoire est libre en lecture et en écriture par WordPress. Finalement, nous avons le nom du répertoire que vous allons modifier, wp-content.


Si vous utiliser des Permalinks, vous devrez aussi changer la permission de .htaccess pour être sur que WordPress puisse le metre à jour lorsque vous modifiez les paramètres ou ajouter des nouvelles Pages (ce qui requiert la mis à jour de votre fichier pour pouvoir travailler quand les Permalinks sont autorisés).

  1. Allez dans le répertoire principal de WordPress
  2. Entrez chmod 666 .htaccess