WordPress.org

Ready to get started?Download WordPress

Codex

fr:Mettre a Jour WordPress

Page d'accueil du Codex en français - Télécharger WordPress en français
Les utilisateurs francophones se retrouvent sur le site WordPress-Francophone, notamment sur son forum d'entraide.

De temps en temps, vous aurez peut-être envie de mettre à jour votre installation WordPress vers la dernière version depuis le site officiel. Vous pouvez vouloir le faire parce que vous avez vu un message en haut de votre Tableau de bord vous indiquant qu'une mise à jour était disponible, parce que vous avez été informé de nouvelles fonctionnalités qui vous seront utiles ou parce qu'un correctif de sécurité a été publié.

ATTENTION : Le processus de mise à jour aura une incidence sur l'ensemble des fichiers et répertoires présents dans l'installation principale de WordPress. Cela comprend tous les fichiers du cœur servant à faire fonctionner WordPress, deux extensions (Akismet et Hello Dolly) et deux thèmes (Twenty Eleven et Twenty Ten). Si vous avez apporté des modifications à ces fichiers, vos changements seront perdus.


Vérifiez les Pré-Requis Système

Quelque soit la raison de la mise à jour, avant de commencer, il est préférable de contrôler la pages des pré-requis pour vous assurer que votre hébergement dispose des versions de PHP et de MySQL nécessaires. (Si vous n'êtes pas sûrs, votre hébergeur sera en mesure de vous le dire).

Faites une Sauvegarde

L'étape suivante consiste à faire une sauvegarde de votre base de données. Tous vos articles et pages sont conservés dans la base de données, vous aurez donc besoin d'avoir une copie de celle-ci dans le cas où, pour une raison quelconque, vous changeriez d'avis après la mise à jour et que vous ayez besoin de revenir en arrière. Si vous n'êtes pas sûr de savoir comment faire une sauvegarde de votre base de données, des instructions complètes sont disponibles sur la page Sauvegardes WordPress du Codex.

Désactivez les Extensions

La dernière étape de cette préparation est de désactiver les extensions. Bon, ce n'est pas une étape obligatoire, mais de temps en temps, une extension n'ayant pas fait l'objet d'une mise à jour pour fonctionner avec la dernière version de WordPress, peut poser des problèmes. Il est donc préférable d'essayer d'éviter cela, n'est-ce pas ?

Vous pouvez très facilement désactiver toutes vos extensions en vous rendant sur la page Gérer les Extensions (en anglais) dans le tableau de bord, en choisissant l'option "Désactiver" dans la liste déroulante "Actions groupées"​, puis en cliquant sur "Appliquer".

Prêt à Faire la Mise à Jour !

Maintenant que vous avez vérifié que votre hébergement est prêt pour la mise à jour, que vous avez désactivé vos extensions et que vous avez votre sauvegarde, il est temps de se lancer.

Il existe deux méthodes de mise à jour ; la plus simple est la mise à jour automatique, qui fonctionne pour la plupart des gens. Si cela ne fonctionne pas, ou si préférez tout gérer vous-même, vous pouvez suivre le processus de mise à jour manuelle.

Mise à Jour Automatique

Depuis la version 2.7, WordPress dispose d'un outil interne de mise à jour automatique. Vous pouvez lancer cette mise à jour en cliquant sur le lien dans la barre d'outils (s'il est bien présent) ou en vous rendant sur la page Outils > Mettre à jour (versions pré-3.0) ou la page Tableau de bord > Mises à jour (version 3.0+). Une fois sur cette page, cliquez sur le bouton "Mettre à jour automatiquement" pour lancer le processus. Vous n'avez rien d'autre à faire, et une fois le processus terminé, votre installation sera à jour.

Pour que la mise à jour automatique fonctionne, au moins deux critères doivent être remplis :

(a) la propriété des fichiers : tous les fichiers WordPress doivent appartenir à l'utilisateur sous lequel votre serveur Web s'exécute. En d'autres termes, le propriétaire des fichiers Wordpress votre doit correspondre à l'utilisateur sous lequel votre serveur Web s'exécute. L'utilisateur du serveur web (nommé "apache", "web", "www", "nobody", ou quelque chose du genre) n'est pas nécessairement le propriétaire de vos fichiers Wordpress. Généralement, les fichiers de WordPress sont la propriété de l'utilisateur FTP qui a transféré les fichiers originaux. S'il n'y a pas de correspondance entre le propriétaire de vos fichiers Wordpress et l'utilisateur sous lequel votre serveur Web s'exécute, vous verrez s'afficher une boîte de dialogue vous demandant des "informations de connexion", et vous constaterez que et quoi que vous entriez, vous ne serez pas en mesure de faire la mise à jour automatiquement.

(b) les permissions sur les fichiers : tous les fichiers de votre WordPress doivent également être accessibles en écriture au propriétaire, ou à un groupe accessible en écriture par l'utilisateur sous lequel votre serveur Apache s'exécute.

Sur les hébergements mutualisés, les fichiers de WordPress NE DOIVENT PAS expressément être possédé par le serveur web. Si plus d'un utilisateur est propriétaire de différents fichiers dans l'installation (en raison des modifications apportées en supprimant et rechargeant les fichiers via différents comptes, par exemple), les permissions sur les fichiers nécessitent un accès en écriture pour le groupe (par exemple, 775 et 664 plutôt que les valeurs par défaut 755 et 644). Les permissions sur les fichiers (en général) doivent être ajustées en fonction de l'environnement du serveur (les RackSpace CloudSites par exemple recommandent 700 et 600 pour un seul utilisateur ftp, ou 770 et 660 pour les utilisateurs ftp multiples). Voir la section sur les permissions des fichiers pour plus d'informations (certains fichiers et répertoires nécessitant des permissions plus restrictives).

Ne pas utiliser PHP5 est une cause connue de l'échec de la mise à jour automatique. Si vous voyez le message indiquant que la mise à jour télécharge le fichier zip et que rien ne se passe, il se peut que vous n'utilisiez pas PHP5. Beaucoup d'hôtes offrent à la fois PHP4 et PHP5, et le basculement d'un version à l'autre est généralement très facile, le plus souvent il s'agit d'une simple inscription dans votre fichier .htaccess. Si vous ne pouvez pas passer à PHP5, et que vous rencontrez ce problème, utilisez la mise à jour manuelle ci-dessous.

Si vous avez personnalisé le thème TwentyTwelve ou TwentyEleven, vous ne devez pas utiliser la mise à jour automatique, qui écraserait vos modifications - vous devez faire une mise à jour manuelle.

Si vous voyez un message obstiné d'"échec de la mise à jour", supprimez le fichier .maintenance de votre répertoire WordPress en utilisant FTP. Cela supprimera l'impertinent message d'"échec de la mise à jour".

Si la mise à jour automatique ne fonctionne pas, pas de panique ! Essayez simplement une mise à jour manuelle.

Mise à Jour Manuelle

Nous n'allons donner ici que les instructions rapides, mais vous pouvez également utiliser les instructions détaillées. Si les 3 étapes qui sont décrites ci-après vous posent problème, suivez les instructions détaillées à la lettre.

Durant ces étapes, nous partons du principe que l'adresse de votre blog est http://example.com/wordpress/.

Étape 1 : Remplacer les Fichiers de WordPress

  1. Téléchargez l'archive .zip de la dernière version.
  2. Décompressez cette archive sur votre ordinateur.
  3. Désactivez vos extensions.
  4. Sur votre hébergement, effacez les dossiers wp-includes et wp-admin, par le biais d'un client FTP ou d'un accès SSH.
  5. Mettez en ligne l'intégralité du contenu de l'archive (sauf wp-content), par le biais d'un client FTP ou d'un accès SSH, en remplaçant les anciens fichiers quand il en est besoin.

ATTENTION : il vous faut remplacer tous les anciens fichiers de WordPress par les nouveaux, y compris ceux se trouvant à la racine de votre installation, comme index.php, wp-login.php et ainsi de suite. Normalement, le simple fait de copier les fichiers par-dessus les anciens suffit à les remplacer, mais parfois il est nécessaire d'effacer les anciens fichiers avant de mettre en ligne les nouveaux. Soyez très prudent dans ce cas-là, et suivez les instructions détaillées. Seuls devraient rester intacts vos fichiers personnalisés : wp-config.php et le contenu de wp-content.

Soyez très prudent en ce qui concerne le dossier wp-content. Ne cherchez pas à en remplacer les fichiers, seulement à y copier les nouveaux, car c'est le dossier où sont stockés vos thèmes et vos extensions, que vous préférez certainement conserver plus que de les perdre. Particulièrement, si vous avez modifié les thèmes par défaut sans les renommer, assurez-vous de ne pas les remplacer - soit en les renommant, soit en copiant les fichier un à un.

Enfin, ouvrez le fichier wp-config-sample.php, afin de voir si de nouveaux réglages y ont été introduits dans la dernière version, réglages qu'il vous faudrait copier à la main dans votre propre fichier wp-config.php

Étape 1.5 : Supprimer le Fichier .maintenance

Si vous faite une mise à jour manuelle après l'échec d'une mise à jour automatique, supprimez le fichier .maintenance de votre répertoire WordPress en utilisant FTP. Cela supprimera l'impertinent message d'"échec de la mise à jour".

Étape 2 : Mettre à Jour votre Installation

Une fois tous les fichiers en ligne, rendez-vous sur votre administration, à l'adresse /wp-admin. Il se peut que vous dussiez vous reconnecter. Si une mise à jour de base de données est nécessaire, WordPress le détectera et vous proposera de cliquer sur un lien de la forme http://example.com/wordpress/wp-admin/upgrade.php. Cliquez dessus, et suivez les instructions. Votre base de données sera mise à jour afin de fonctionner avec la dernière version. Assurez-vous de suivre cette étape dès que possible après avoir terminé l'étape 1.

Étape 3: Faites-vous Plaisir !

Si vous avez un système de cache en place, videz-le afin que les changements apparaissent plus rapidement pour vos utilisateurs. Vous pouvez vérifier que le cache renvoie la bonne version avec le numéro de version affiché en bas de page.

C'est terminé ! Félicitations ! On ne peut pas faire plus facile, sauf à mettre en place un processus à l'aide de Subversion : Updating WordPress Using Subversion (en anglais).

Écrivez un article pour annoncer votre mise à jour, lisez un livre ou un article que vous gardiez pour "quand vous aurez le temps", ou, simplement appréciez ces quelques minutes de temps libre qui vous sont offertes.

Dernière Étape

La mise à jour est terminée, il est temps de ré-activer vos extensions. Si vous rencontrez des problèmes pour vous connecter, essayez de supprimer les cookies de votre navigateur.

En Cas de Problème

Si un problème survient, la première chose à faire est de reprendre le processus en suivant les instructions détaillées. Elles contiennent de nombreux conseils, ainsi que des astuces pour résoudre les problèmes les plus courants.

Si des problèmes surviennent après la mise à jour, vous pouvez tenter de (restaurer votre base de données depuis une sauvegarde), et remplacer les fichiers avec ceux de votre version précédente, à récupérer sur le site officiel.

Retour à la page d'accueil en français