WordPress.org

Ready to get started?Download WordPress

Codex

Attention Interested in functions, hooks, classes, or methods? Check out the new WordPress Code Reference!

fr:Details de mise a jour

Page d'accueil du Codex en français - Télécharger WordPress en français
Les utilisateurs francophones se retrouvent sur le site WordPress-Francophone, notamment sur son forum d'entraide.

Contents

Instructions de mise à jour détaillées

Avant de commencer

  1. Sauvegardez votre base de données ;
  2. Sauvegardez TOUS vos fichiers WordPress, y compris le fichier .htaccess (en anglais) si vous en avez un ;
  3. Vérifiez que les sauvegardes que vous avez créées sont disponibles et utilisables ;
  4. Désactivez TOUTES vos extensions.

Note importante : si vous n'avez pas effectué les étapes ci-dessus, ne vous lancez pas dans une mise à jour.

Aperçu du processus de mise à jour

  1. Sauvegardez votre base de données. Lisez Sauvegarder Votre Base de Données (en anglais) pour des explications détaillées.
  2. Sauvegardez TOUS les fichiers contenus dans votre dossier WordPress. N'oubliez pas le fichier .htaccess (en anglais).
  3. Vérifiez les sauvegardes que vous venez de créer. C'est essentiel.
  4. Désactivez TOUTES vos extensions.
  5. Assurez-vous que les quatre premières étapes sont accomplies. Ne vous lancez pas dans une mise à jour sans avoir effectué ces quatre étapes.
  6. Téléchargez et décompressez l'archive WordPress en dernière français.
  7. Supprimez les anciens fichiers de WordPress de votre site, mais NE SUPPRIMEZ PAS les suivants :
    • le fichier wp-config.php,
    • le dossier wp-content, à l'exception du dossier wp-content/cache qu'il est préférable de supprimer,
    • le dossier wp-images,
    • le dossier wp-includes/languages/ si vous utilisez un fichier de traduction,
    • le fichier .htaccess si vous y avez ajouté des règles personnalisées,
    • le fichier robots.txt si votre blog est placé à la racine de votre site et que vous avez créé ce fichier.
    • tout autre fichier personnel ou ne faisant pas partie des fichiers standards de WordPress.
  8. Téléchargez les nouveaux fichiers depuis le disque dur de votre ordinateur vers le dossier WordPress approprié sur votre site (ou la racine de votre site si c'est le cas).
  9. Exécutez le programme de mise à jour de WordPress et suivez les instructions affichées à l'écran.
  10. Mettez à jour les permaliens et le fichier .htaccess. Effectuez une mise à jour de la structure des permaliens et fusionnez les règles personnalisées, si nécessaire, dans votre fichier .htaccess (en anglais).
  11. Installez les extensions et les thèmes mis à jour. Veuillez consulter au préalable la compatibilité des extensions et thèmes sur le dépôt de WordPress : extensions, thèmes.
  12. Réactivez les extensions.
  13. Lisez ce qui a changé dans WordPress.

Ceci n'est qu'un aperçu du processus de mise à jour. Lisez la suite des instructions détaillées ci-dessous.

Si vous rencontrez des problèmes, relisez les instructions ci-dessous pour vous assurer que vous avez suivi la procédure à la lettre et consultez les Problèmes Couramment Rencontrés Pendant l'Installation.

Mise à jour automatique (de WordPress 2.7.x à 3.9.2)

Suivez les étapes 1 à 4, puis rendez-vous sur la page Outils >> Mettre à jour de votre administration, et cliquez sur le bouton Mettre à jour automatiquement.

Mise à jour manuelle (de 1.5.x/2.0/2.6.5 à 3.9.2)

Ci-dessous figurent les instructions qui expliquent les étapes précitées en détail. Veuillez les lire en entier avant de commencer.

Etape 1 : Sauvegarder votre base de données

Effectuez une sauvegarde de votre base de données. Toutes vos données WordPress, telles que les Utilisateurs, les Articles, les Liens et les Catégories sont stockées dans votre base de données MySQL (en anglais). Veuillez lire l'article Sauvegarder Votre Base de Données (en anglais) pour des explications détaillées de la procédure.

Il est extrêmement important de sauvegarder votre base de données avant de commencer la mise à jour. Si, pour une quelconque raison, vous deviez revenir à 'l'ancienne' version de WordPress, vous devriez restaurer votre base de données depuis ces sauvegardes.

Etape 2 : Sauvegarder TOUS vos fichiers WordPress

Sauvegardez TOUS les fichiers de votre dossier WordPress ainsi que le fichier .htaccess (en anglais).
Tout simplement, cela implique d'utiliser un client FTP pour télécharger TOUS vos fichiers WordPress depuis votre hébergeur sur votre ordinateur personnel. Veuillez consulter l'article Sauvegarder Votre Site WordPress (en anglais) pour plus d'explications.

Si vous avez apporté des changements à certains fichiers du noyau de WordPress, ou si vous avez personnalisé des extensions ou des thèmes, vous souhaiterez avoir de bonnes sauvegardes de ces fichiers. Il est très important de sauvegarder vos fichiers avant de commencer la mise à jour. Si pour une quelconque raison vous souhaitiez revenir à 'l'ancienne' version de WordPress, vous aurez besoin de télécharger ces fichiers chez votre hébergeur.

Etape 3 : Vérifier les sauvegardes

Vérifiez que les sauvegardes que vous venez de faire sont bien présentes et utilisables. C'est l'étape la plus importante dans le processus de mise à jour ! La vérification implique que vous vous assuriez de voir les fichiers de sauvegarde sur votre ordinateur personnel (ou là où vous les avez stockés) et que vous puissiez naviguez dans les éventuels sous-dossiers. Si les fichiers sont compressés dans une archive, assurez-vous de pouvoir l'ouvrir.

Etape 4 : Désactiver TOUTES vos extensions

Dans votre panneau d'administration, sous l'onglet Extensions, désactivez toutes les extensions. En raison des changements apportés à WordPress, certaines extensions peuvent entrer en conflit avec le processus de mise à jour.

Etape 5 : S'assurer que les quatre premières étapes sont accomplies

Si vous n'avez pas terminé les quatre premières étapes, ARRÊTEZ-VOUS, et faites-les ! Ne vous essayez pas à une mise à jour sans avoir complété les quatre premières étapes.

La meilleure source d'informations concernant les problèmes de mise à jour sont les forums de support WordPress en anglais et en français où les volontaires vous demanderont généralement si vous avez terminé les quatre premières étapes.

Etape 6 : Télécharger et extraire l'archive WordPress

Téléchargez et décompressez l'archive WordPress en version anglaise ou française.

  • Si vous allez télécharger WordPress sur un serveur web distant, téléchargez l'archive WordPress sur votre ordinateur avec votre navigateur web préféré et décompressez l'archive.
  • Si vous avez accès au shell (en anglais) de votre serveur web, et que vous maitrisez les outils en ligne de commande, vous préfèrerez peut-être télécharger WordPress directement sur votre serveur web (en anglais). Vous pouvez le faire en utilisant wget, lynx ou tout autre navigateur web en ligne de commande, ce qui est valable si vous souhaitez éviter le transfert par FTP (en anglais). Placez l'archive dans un dossier parallèle à votre dossier de WordPress actuel. Puis, décompressez-la comme suit : gunzip -c latest.tar.gz | tar -xf ou comme suit : tar -zxvf latest.tar.gz

Le nom latest.tar.gz correspond au nom par défaut de l'archive téléchargée en version anglaise. Il peut toutefois être tout autre. Remplacez simplement ce nom par celui de votre fichier dans les commandes ci-dessus.

L'archive WordPress sera extraite dans un dossier nommé wordpress.

Etape 7 : Supprimer les anciens fichiers de WordPress

Pourquoi supprimer ? Généralement, c'est une bonne idée de supprimer tout ce qu'il est possible parce que le processus de téléchargement (ou de mise à jour via cPanel) peut ne pas écraser correctement les fichiers existants et causer des problèmes plus tard.

NE PAS SUPPRIMER les dossiers et les fichiers suivants :

  • le fichier wp-config.php,
  • le dossier wp-content,
  • le dossier wp-images,
  • le dossier wp-includes/languages/ si vous utilisez un fichier de traduction,
  • le fichier .htaccess si vous y avez ajouté des règles personnalisées,
  • votre contenu personnalisé et vos extensions dans le dossier wp-content, ainsi que les images, fichiers mis en ligne et tout autre contenu personnel se trouvant dans ce dossier.

Supprimez-ces fichiers et ces dossiers :

  • tous les fichiers commençant par wp- (sauf ceux indiqués ci-dessus), ainsi que les fichiers readme.html, wp.php, xmlrpc.php, et license.txt. Ces fichiers se trouvent tous dans le dossier racine de WordPress. Une fois encore, ne supprimez pas le fichier wp-config.php.
  • le dossier wp-admin,
  • le dossier wp-includes sans oublier de conserver le dossier wp-includes/languages si vous utilisez un fichier de traduction,
  • le dossier wp-content/cache que vous ne pourrez voir que si vous effectuez une mise à jour DEPUIS WordPress 2.0.

Comment supprimer ? Il existe plusieurs méthodes pour supprimer des fichiers de votre site WordPress. Vous pouvez utiliser un client FTP, ou un accès à Telnet ou SSH si vous en possédez un. Certains hébergeurs offrent la possibilité de supprimer des fichiers et des dossiers.

Utiliser un client FTP pour supprimer les fichiers et les dossiers 
Le même client FTP que vous avez utilisé pour télécharger (en anglais) vos fichiers peut être utilisé pour les supprimer. Si votre client FTP ne permet apparemment pas de supprimer des dossiers non-vides, vérifier les options disponibles. Vous trouverez généralement une option vous autorisant à le faire. Supprimer des dossiers non-vides est une méthode rapide et efficace pour nettoyer une ancienne installation de WordPress. Il est recommandé qu'une fois la suppression effectuée, vous reveniez au paramètre original de votre client FTP pour des raisons de sécurité.
Utiliser Telnet ou SSH pour supprimer des fichiers 
Si vous possédez une invite de connexion en ligne de commande (Telnet ou SSH), vous pouvez entrer les commandes suivantes pour effectuer des copies de sauvegarde de fichiers dont vous avez besoin et pour supprimer SEULEMENT les fichiers de WordPress dans votre dossier (plus .htaccess) :
  • mkdir backup
  • cp wp-config.php .htaccess backup
  • cp -R wp-content backup
  • rm wp*.php .htaccess license.txt readme.html xmlrpc.php
  • rm -rf wp-admin wp-includes
  • cp backup/wp-config.php .
  • Une fois la mise à jour terminée, vous pouvez restaurer les améliorations de vos thèmes et de vos extensions depuis votre dossier de sauvegarde. Par exemple, cp backup/index.php.
Alternativement, en utilisant SSH, vous pouvez copier wp-config.php, .htacces, et n'importe quel contenu que vous ayez ajouté ou modifié dans le nouveau dossier de WordPress. Puis, renommez l'ancien (pour l'archiver) et déplacez le nouveau à sa place.

Etape 8 : Télécharger les nouveaux fichiers

Avec la nouvelle mise à jour sur votre ordinateur personnel, et en utilisant un client FTP, téléchargez (en anglais) les nouveaux fichiers sur le serveur de votre site comme vous l'avez fait la première fois que vous avez installé WordPress. Consultez Utiliser FileZilla et Télécharger WordPress sur un Serveur Distant (en anglais) pour des indications détaillées sur l'utilisation d'un client FTP pour le téléchargement.

Note : Si vous n'avez pas supprimé le dossier wp-content, vous devrez écraser certains fichiers pendant le téléchargement.

Le dossier wp-content contient vos thèmes et extensions WordPress. Ils sont sensés rester inchangés. Téléchargez tout le reste en premier, puis téléchargez uniquement les nouveaux fichiers ou ceux qui ont subi des modifications dans votre nouveau dossier wp-content. Ecrasez toutes les anciennes versions des extensions par défaut avec les nouvelles.

Le Thème par défaut de WordPress a changé, et vous devrez donc télécharger le dossier wp-content/themes/default. Si vous avez apporté des modifications au thème par défaut, elles devront être revues et installées après la mise à jour.

Etape 9 : Exécuter le programme de mise à jour de WordPress

Exécutez le script de mise à jour de WordPress en accédant au fichier wp-admin/upgrade.php grâce à votre navigateur préféré et suivez les instructions affichées à l'écran.

  • Si WordPress est installé dans le dossier racine, pointez votre navigateur sur :
    http://www.example.com/wp-admin/upgrade.php
  • Si WordPress est installé dans son sous-dossier blog, par exemple, pointez votre navigateur sur :
    http://www.example.com/blog/wp-admin/upgrade.php

Etape 10 : Mettre à jour les Permaliens et les fichiers .htaccess

Dans votre panel Options -> Permaliens (en anglais), mettez à jour la structure des Permaliens et, si nécessaire, ajoutez ces règles dans votre fichier .htaccess (en anglais). Consultez également Utiliser les Permaliens (en anglais) pour plus de détails concernant les Permaliens et le fichier .htaccess (en anglais).

Etape 11 : Installer les extensions et les thèmes mis à jour

Veuillez consulter la liste des extensions qui fonctionnent avec la version 2.0 (en anglais). Vous souhaiterez probablement télécharger et installer les nouvelles versions de chacun de vos extensions et thèmes. Vérifiez avec leur auteur si des versions mises à jour existent.

Etape 12 : Réactiver les extensions

Utiliser l'onglet extensions de votre panel d'administration pour activer vos extensions.

Veuillez noter que si vous utilisez l'extension de sauvegarde de base de données WordPress (WP-DB Backup), vous devrez peut-être changer les permissions de votre dossier wp-content pour le rendre modifiable pour votre serveur web (mode 666 ou même 777). Voir Changer les Permissions de Fichier (en anglais) pour plus de détails.

Etape 13 : Revoir ce qui a changé dans WordPress

A ce jour, il n'y a pas dans le Codex de liste officielle qui décrive les nouvelles fonctionnalités, mais vous pouvez jeter un oeil à ces sources :


Dépannage

Problèmes de mise en page

Si votre blog apparaît défiguré ou présente des messages d'erreur, une vieille extension qui ne fonctionne pas avec la nouvelle programmation doit être le coupable. Dans votre Panneau d'Administration, désactivez toutes les extensions qui ne font pas partie de celles livrées avec WordPress. Réactivez-les une à une jusqu'à trouver la fautive. Ce fait, vous pouvez la remplacer par une autre, signaler le problème à l'auteur, ou simplement effacer l'extension...

Vous avez modifié le code de WordPress ?

Si vous avez effectué des modifications sur d'autres fichiers de WordPress, vous êtes supposés garder une trace de ces modifications. Vous allez devoir transférer vos modifications dans les nouveaux fichiers. La page Versions de WordPress (en anglais) liste les fichiers qui ont changé pour chaque version.

Evitez d'utiliser du vieux code

Effectuer une mise à jour vous apporte le code le plus récent et le plus optimisé. Utiliser votre propre code, quelles que soient les modifications que vous y avez apporté, causera très probablement des problèmes. La tentation de n'utiliser que votre propre code modifié sera grande, mais les chances d'erreurs le seront encore plus.

Puis-je revenir à une ancienne version ?

Vous le pouvez, mais il n'est généralement pas recommandé de rétrograder de la version actuelle à une version plus ancienne. La raison en est que les nouvelles versions incluent très souvent des mises à jour de sécurité et une rétrogradation peut exposer votre site à certains risques. Deuxièmement, les changements effectués à la structure de la base de données entre les versions peut entraîner des complications dans maintenance du contenu, des articles, des commentaires et des extensions de votre site qui dépendent des informations stockées dans le base de données. Si vous persistez dans cette voie, vous agissez à vos risques et périls. Veuillez prendre en considération que sans une sauvegarde complète de la totalité de votre site et de sa base de données, effectuée au préalable de la mise à jour, un retour en arrière est quasiment voué à l'échec. Supprimez tous vos fichiers WordPress à l'exception de wp-config.php. Téléchargez (en anglais) vos fichiers depuis votre sauvegarde vers votre serveur et restaurez la sauvegarde de votre base de données (en anglais). Rappelez-vous que vous devez avoir de bonnes sauvegardes pour votre rétrogradation pour qu'elle fonctionne. Pour des versions plus anciennes de WordPress, le retour en arrière risque de ne pas marcher.

Obtenir Plus d'Aide

Si vous obtenez des erreurs après la mise à jour, consultez Problèmes Courramment Rencontrés Pendant l'Installation, Dépannage (en anglais) et la Catégorie d'Articles du Codex Installation (plusieurs langues). Si vous ne trouvez pas de réponse, posez clairement votre question sur les forums de support anglais ou français. On vous demandera si vous avez utilisé du code personnel. On vous dira alors de la modifier, ce que vous pourriez tout aussi bien faire maintenant. :)

Anciennes informations de Mise à Jour

Si vous envisagez de mettre à jour votre version de WordPress vers la 2.0.4, mais que vous en êtes resté à la version 1.2, suivez les instructions de mise à jour depuis la 1.2 vers la 1.5 comme décrites dans Mise à Jour de WordPress depuis 1.2 vers 1.5 (en anglais). Une fois la mise à jour vers 1.5 terminée, suivez les instructions ci-dessus pour passer de la version 1.5 à la 3.9.2.

Retour à la page d'accueil en français